L’association Tisseurs de Mots anime des ateliers d’écriture en Auvergne - Haute Loire, Cantal et Puy de Dôme. Cheminer dans l’écriture avec les ateliers d’écriture animés par Igor Chirat.

EDITO

En attendant la fuite

25 juin, par Tisseurs

Est ce que fuir, c’est partir ?
Est-ce que fuir c’est tout abandonner ?
L’écriture est-elle une fuite ?
Elle demande tellement d’introspection, tellement d’efforts pour être au plus près, au plus juste de nous même. Ne serait-ce pas tout le contraire d’une fuite ?
C’est une des nombreuses questions que les Tisseurs se posent dans leur propre écriture et au cœur de leurs ateliers.

Nous sommes les complices
d’une grande et belle évasion
il y a celui qui aime
celui qui lit
celui qui écrit
celui qui rêve
celui qui refuse
celui qui plante
celui qui marche
celui qui joue
celui qui nie
celui qui apprend
celui qui doute
celui qui se moque
celui qui se saoule
celui qui dit non
nous sommes tous les complices
d’une grande et belle evasion
nous creusons des tunnels
nous tressons des cordages
nous prenons des notes
nous rusons nous savons
que les detours sont nécessaires
qu’il faut esquiver l’ordre des choses
qu’au bout il y a dehors
demain
dedans

Complice, juste après la pluie, Thomas Vinau, Alma editeur, p19/]

Hier...le Festivalet des ateliers d’écriture.

Troisième édition de notre festival. De plus en plus de plaisir à donner et à recevoir.
Des ateliers qui tels un fil est passé de l’une à l’autre des intervenantes autour du thème de cette année : "Lisière".
La performance de Patrick Dubost et d’Armand le poète qui a enchanté les festivaliers et les habitants de Blesle par la lecture de ses textes.
Des lieux divers pour écrire à l’abri du soleil chaud de juin, à l’ombre des jardins, au frais des estaminets, sur les cimes de la tour Massadou ou dans l’atelier du potier passionnant de Chadecol.
La grande nouveauté de l’année 2017, les siestes poétiques. Allongés à l’ombre des arbres, au pied du château du Mercœur, nous écoutions les textes des livrets écrits sur le thème de la lisière par les intervenantes au Festivalet.

Et pour la suite...

Des stages

Stage d’écriture, été 2017, "écriture et aquarelle"

Depuis plusieurs années, Tisseurs de Mots explore le lien entre la création plastique et l’écriture. Chacune des propositions que nous fabriquons est une invitation à porter un regard sensible sur les œuvres présentées, mais aussi à aller à la rencontre de la démarche de création des artistes et à échanger autour de ces créations.
Ce stage est organisé en partenariat avec l’association Festival d’Aquarelle qui organise la Biennale d’Aquarelle à Brioude. Plus de renseignements

Pour la rentrée de septembre...

Les ateliers d’écriture réguliers, il est toujours possible de nous rejoindre...

Installée à Brioude, l’association Tisseurs de Mots rayonne sur un large territoire et propose dans plusieurs villes des rendez-vous réguliers d’ateliers d’écriture pour explorer la langue. Tous les groupes sont ouverts et les séances sont indépendantes les unes des autres.
Vous trouvez ci-dessous de fiches de présentation de ces différents ateliers.
Nous pouvons répondre à vos éventuelles questions / contact mail : tisseursdemots@hotmail.fr.

- Atelier d’écriture à St Germain Lembron
- les jeudis de l’écriture à Brioude
- Atelier d’écriture au Puy en Velay
- Atelier d’écriture itinérant en Pays de Saugues

Derniers articles

  • Albane Gellé : Bougé(e)

    13 mai, par Igor Chirat

    ateliers Avec le choix de vivrécrire sans les horaires réguliers ni le patron ni le salaire de fin de mois : les ateliers comme d’évidence pour une autre façon de découper les jours. Un équilibre s’il est tenu qui me va bien entre toute seule et le silence à mon bureau des heures durant, et puis les gens bruyère ou pierres les gens partout dedans des villes à l’autre bout ou des villages je prends le train m’en vais un peu quitte la maison reviens toujours. Des groupes de gens des groupes des groupes à (...)

  • Stage scènes urbaines

    13 mai, par Tisseurs

    Ecouter, observer, noter, ajuster, colorer, ces verbes et d’autres pour écrire et se remémorer des parcours, des visages, des scènes et des dires dans la ville, faire exister les multiples histoires des passants. Au gré de déambulations, vous noterez vos sensations à la manière d’un ethnologue flâneur. A partir de ces observations directes, détails et impressions, vous serez guidés dans l’écriture vivante de scènes, de dialogues et de monologues afin de rendre compte de la diversité du monde. tarif 120€ (...)

  • Le Garçon : Marcus Malte

    A toute heure et en tout lieu sa faim l’accompagne, qui se nourrit de rien et grandit en son sein à mesure que lui dépérit. Son destin tient peut-être dans l’eau croupissante d’une modeste mare. Il tombe dessus un soir. voit le rose et l’orange du ciel s’y refléter. Mais c’est un miroir brisé, sa surface criblée comme sous la mitraille par les plongeons compulsifs et incessants d’une congrégation de grenouilles réunies en ces lieux pour célébrer on ne sait quel évènement. Elles sont cent ou davantage. (...)

  • Dans la forêt, Jean Hegland

    p. 40 Parfois, quand je suis assise là, elle arrête ses exercices et danse pour moi. Aujourd’hui, elle a commencé par le premier solo de Clara de Casse-noisette. C’est un adorable petit divertissement, rapide et enjoué, et je me souviens comme il avait enchanté les foules à Noël l’année où elle l’avait dansé. Mais juste avant d’arriver au moment où Fritz est censé lui arracher le casse-noisette des mains, ses pas ont changé, et elle s’est mise à danser quelque chose que je n’avais jamais vu, une danse (...)

  • Stage marche et écriture dans les Alpes

    5 avril, par Tisseurs

    Toutes les informations sur le site : http://www.directmountain.com/fr/activites/225/

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ...