Dans le cadre du Printemps des poètes « Insurrection poétique » en partenariat avec l’université Balise-Pascal (master création éditoriale), la médiathèque de Jaude et l’école supérieure d’art

Lecture performance Charles Pennequin

mardi 3 mars, à 18h 30, à l’École supérieure d’art Clermont Métropole Gratuit. Sur réservation : 04 63 66 95 00

Charles Pennequin est poète sonore et parfois visuel. Ses livres sont publiés aux éditions Al Dante, P.O.L., l’Âne qui butine,… Il a publié dans de nombreuses revues et a créé la revue L’armée noire, une revue qui tente des aventures nouvelles dans le domaine de la création poétique. Charles Pennequin explique que ses premières lectures étaient précipitées, du fait de la tension qu’il ressentait face au public, de la peur de lire. Cette rapidité, cette manière de précipiter le dire sont cependant devenues peu à peu l’un de ses traits caractéristiques. Toutefois si, pendant longtemps, il a seulement lu ses textes, depuis 2004 il commence à travailler l’improvisation à partir de l’usage de dictaphones, sur lesquels il s’enregistre en direct, puis qu’il rediffuse. La question de l’improvisation n’est pas d’abord formelle chez lui, mais correspond à la question même du langage, à sa donation, à son enchaînement, comme c’était déjà le cas chez Christophe Tarkos. Son travail d’improvisation l’a amené à faire de très nombreuses lectures-performances en France souvent accompagné de musicien.

A publié au éditions P.O.L. : Pamphlet contre la mort (2012), Comprendre la vie, (2010). Titres publiés en 2014 : Alias Jacques Bonhomme, avec Jacques Sivan (Al Dante), Comme un des mortels, avec Nat Yot (Maelstrom), Péguy dans nos lignes, Atelier de l’Agneau, 2014