En juillet 2013, Brioude accueille une nouvelle édition de la Biennale d’Aquarelle. L’association Tisseurs de Mots propose plusieurs temps forts pour tisser des liens entre aquarelle et écriture. Les flâneries poétiques au cœur de la Biennale sont l’un de ces temps forts.

Travail d’écriture en fragments sur un corps de métier, sur un quartier et ses habitants, une ligne de bus, lieux de vie, de passage, de vacances...etc… Pour se mettre dans l’atelier : Lire extrait d’Hedi Kadour p93/94 « Les pierres qui montent » Michèle a apporté les documents sur lesquels elle (...)

Un projet spontané, gratuit, ouvert à tous, sans inscription, écrire pour donner du sens au temps vide, ne pas lire mais tourner autour d’un livre comme on tourne autour du sens de vivre voilà le Journal d’un confinement !