⇒ http://poezibao.typepad.com/

Poezibao, le journal permanent de la poésie conçu et réalisé par Florence Trocmé. Un almanach poétique, l’actualité de la poésie, des portraits, des notes de lecture, des interviews, des comptes rendus d’évènements…..

Articles syndiqués tirés de ce site

(Note de lecture) Mathilde Vischer, Comme une étoile tombe dans la nuit, par Stéphane Lambion
12 août, par Florence Trocmé
Un livre est une forme qui prend naissance sans connaître à l’avance les contours qui seront les siens. Le texte se construit pièce par pièce, prend du volume ; enfin, il naît. C’est ce qui frappe en premier lorsqu’on ouvre Comme une étoile tombe dans la nuit de Mathilde Vischer : c’est un livre qui (...)
(Note de lecture) Jacques Josse, Au bout de la route, par Alexandre Ponsart
12 août, par Florence Trocmé
Une couverture foncée accompagnée d’une gravure de Scanreigh donnent les prémices de ce qui suit. Dix gravures, telles des pierres tombales, accompagnent le texte poétique de Jacques Josse qui perpétue son écriture autour de la mort. Cette dernière est présente tout le long de l’ouvrage et se manifeste (...)
(Anthologie permanente), William Blake et John Milton, par Auxeméry
12 août, par Florence Trocmé
Auxeméry avait proposé une série de poèmes de tous temps et toutes provenances pendant la période du confinement. Quelques propositions seront encore publiées, à raison d’une par semaine environ. Aujourd’hui, avant-dernière proposition de la série, la quarante cinquième, avec William Blake (1757-1827) (...)
(Feuilleton) La Main courante, 6, Eric Villeneuve
10 août, par Florence Trocmé
LA MAIN COURANTE (Invitation à un projet collectif) Je n’ai pas bien en main l’aptitude à écrire. Elle va et vient comme un spectre“. Franz Kafka -Journal On sait qu’écrire est pour nombre d’écrivains un exercice de remémoration qu’on pratique en solitaire et à huis-clos. Un exercice pour lequel nul témoin (...)
(Note de lecture) Park Ynhui, L’Ombre du vide, par Jean-Nicolas Clamanges
10 août, par Florence Trocmé
[...] Questions délicates se mordant la queue Pour des réponses qui passent en fondant comme neige [...] (p. 17) Tel est le ton doux-amer de cet écrivain qui conjugue poésie et philosophie dans sa quête de vérité, en « refusant de morceler la prodigieuse question » comme l’écrivait René Char à propos (...)
(Anthologie permanente) Vasko Popa, choix et traductions (du serbe) de Jean-René Lassalle
10 août, par Florence Trocmé
Lire cette présentation du poète serbe (1922-1991) par Jean-René Lassalle La petite boîte La petite boîte reçoit ses premières dents et sa petite longueur petite largeur et petit vide et tout ce qui la constitue La petite boîte croît sans cesse L’armoire où elle était rangée maintenant est contenue en (...)
(Poètes) Vasko Popa, par Jean-René Lassalle
10 août, par Florence Trocmé
Vasko Popa (1922-1991) est un poète serbe d’ascendance roumaine né dans un village du Banat de la Voïvodine multiethnique. Il étudia à Bucarest, Vienne et Belgrade. Durant le conflit mondial il lutta avec les partisans communistes contre les nazis et fut emprisonné en camp de concentration. Avec la (...)
(Feuilleton) La Main courante, 5, Claude Yvroud
7 août, par Florence Trocmé
LA MAIN COURANTE (Invitation à un projet collectif) Je n’ai pas bien en main l’aptitude à écrire. Elle va et vient comme un spectre“. Franz Kafka -Journal On sait qu’écrire est pour nombre d’écrivains un exercice de remémoration qu’on pratique en solitaire et à huis-clos. Un exercice pour lequel nul témoin (...)
(Note de lecture) Dominique Fourcade, magdaléniennement, par Michaël Bishop
7 août, par Florence Trocmé
Michaël Bishop a proposé à Poezibao une note de lecture fouillée du livre Magdaléniennement de Dominique Fourcade. Cette note est ici proposée au format PDF, plus facile à enregistrer ou à imprimer, à ouvrir d’un simple clic sur ce lien. Dominique Fourcade, magdaléniennement, P.O.L., 2020, 191 pages, 21 (...)
(Anthologie permanente) Karen Alkalay-Gut, Survivre à son histoire
7 août, par Florence Trocmé
Les éditions de la revue Nunc/Editions de Corlevour publient Survivre à son histoire de la poète israélienne Karen Alkalay-Gut dans une traduction (de l’anglais) de Sabine Huynh. SON HISTOIRE Je n’ai jamais pu raconter son histoire parfois elle m’échappe, parfois je ne suis pas sûre si elle a (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | 90