Stage d’écriture, avril 2021 en Auvergne

Expérimenter. Comment corps et voix deviennent des espaces d’écriture ? Comment le travail du corps peut façonner une voix d’écriture ? Comment la mise en voix vient travailler le texte au corps ?

corps et écriture

Tu fabriques des paroles avec l’air même que tu respires. Mais tu voudrais savoir pourquoi. Quels chemins suit la langue de la pensée jusqu’à la voix ? Les noms les plus chers ne sont-ils dans la tête qu’une substance chimique ? La phrase une électricité ? (…) Les mots sont-ils la peau de tes pensées ou leur chair ? D’où ce sang s’écoule-t-il ? Quel peuple en toi s’est assemblé ? Pour quel discours et quels commerces ?

Jean-Michel Maulpoix – L’instinct de ciel – Poésie Gallimard

Je travaille (…). Je recommence beaucoup, je laisse poser, j’attends, il faut que le temps passe sur les textes, il faut leur laisser le temps de prendre ou de ne pas prendre, comme après avoir semé ou planté. Ensuite j’émonde, j’élague, je taille dans la matière, je fouille dans le terreau du verbe pour exhumer, extirper le mot précis, le rythme juste, au souffle près, à la virgule, au point-virgule près. Le travail d’écriture est une étreinte avec la matière verbale, c’est de l’empoignade, c’est long, ardent, parfois violent ; et c’est, à mon sens, organique parce que c’est une patiente affaire de matière et de corps. Mon rapport au monde passe par le corps et mon écriture aussi : je ne lâche jamais un texte pour publication éventuelle sans l’avoir au préalable mâché, ruminé, et dit, prononcé, proféré à voix haute, ce qui implique de passer littéralement mot après mot par le corps, le ventre, la bouche.

Marie-Hélène Lafon – "La lecture apothéose de l’écriture" – 2009 Écrivains d’aujourd’hui.

Un chantier à bras le corps

Je propose ces jours comme un temps de chantier ouvert et partagé, nous serons plus attachés à explorer qu’à « réussir ».

Nous porterons une attention particulière au corps, au corps dans l’écriture, à l’écriture dans l’espace. Que fait le corps à l’écriture et comment ? Comment l’écriture habite l’espace de la page, du corps et au-delà ? Comment la lecture du texte met le texte en travail ?

Chaque jour des temps de préparation corporelle (accessible à tous) - pour gagner en lâcher prise ou en concentration, en tout cas en disponibilité - amorceront les temps d’écriture en compagnie d’auteurs contemporains et les temps de travail de la lecture à voix haute des textes advenus.

Des ateliers pour expérimenter comment les axes de travail corps / écriture / lecture se frottent et peuvent se féconder. L’enjeu ne sera pas de préparer une lecture publique, plutôt d’éprouver comment la lecture du texte peut en affiner l’écriture.

Chilhac, village de caractère

Dates – du lundi 12 avril 2021 à 14 heures au vendredi 16 avril 2021 à 14 heures.

Lieu  : Chilhac (43) – hébergement possible sur le lieu du stage.

Effectif  : de 6 à 10 participant-es.

Intervenante  : Isabelle Jannot.

Tarif  : à choisir parmi trois formules…

Ce tarif comprend l’intervention en atelier d’écriture, l’option choisie pour l’hébergement et les petits déjeuners. Il ne comprend pas les autres repas.

Restauration Chacun et chacune des participants prévoit un ou deux repas de la semaine (menus et achats des ingrédients). Les repas sont préparés collectivement selon une planification préalable. Nous pratiquons cette formule depuis plusieurs années et trouvons toujours une solution adaptée à chacun-e, même avec ceux qui ne sont pas à l’aise pour cuisiner.
Fiche d’inscription stage avril21

Vous trouvez ci-contre la fiche d’inscription pour ce stage.

A noter… L’association Tisseurs de Mots propose d’autres stages en 2021 :

Informations : Association Tisseurs de Mots – tisseursdemots chez gmail.com – 06 65 91 27 02

Documents à télécharger