Le vrai butin d’un voyage n’est pas celui qu’on croit. On partait vers je ne sais quelle découverte, on revient lesté d’une seule image, ou d’un bruit ; on s’employait loyalement à comprendre, on se souvient surtout d’avoir senti. Jean-Claude Guillebaud.

Marcher

C’est le cœur du projet, marcher pour traverser un lieu - une partie du plateau du Cézallier - marcher pour éprouver le corps, marcher pour allonger le temps. La marche reste le moyen de se tenir au plus proche du sol et des souffles de vent, au plus proche des éléments et des êtres que nous serons amenés à rencontrer. En itinérance sur quatre jours, le parcours fait une boucle dont chaque étape représente entre 11 et 16 km pour une durée de 3 à 5 heures de marche environ. Au cours de la randonnée, nous marcherons tantôt en groupe, tantôt en solitaire.

Écrire

Cette marche s’accompagne des textes de plusieurs écrivains marcheurs et de celui de Pierre Jourde, qui connaît bien le Cézallier. Chaque demi-journée (ou chaque journée), une proposition d’écriture nourrie de ces textes et de cette expérience de la marche, apporte une motivation pour creuser sa propre écriture et façonner au fil des jours son « carnet de marcheur ». Chaque proposition, très ouverte, est un pré(-)texte à l’écriture qui se déroule de façon libre et spontanée au cours de la marche. Nous avons choisi un temps de marche volontairement réduit pour se donner le temps de rencontrer les habitants du pays, de visiter les villages, de s’accorder une pause prolongée… En fonction des étapes, des temps d’écriture plus formalisés sont organisés en fin de journée pour rassembler, mettre en forme, voire questionner ses notes. Chaque jour, chaque marcheur est invité à partager tout ou partie de ce qui s’est écrit dans la journée. Ces lectures donnent à voir le journal au travail, le projet en formation.

Étapes et rendez-vous

Du lundi 17 août au samedi 22 août Lundi 17 août, vers 18h, rendez-vous à Parrot (commune de Anzat le Luguet) : repas et échanges pour se mettre en route. Mardi 18 août, étape Ardes sur Couze – Parrot, durée approximative : 5h 10. Mercredi 19 août, étape Parrot – Brion, durée approximative : 4h 10. Jeudi 20 août, étape Brion – Boslabert, durée approximative : 3h 15 Vendredi 21 août, étape Boslabert – Ardes sur Couze, durée approximative : 4h 15 (nuit à Parrot) Samedi 22 août, départ en matinée, possibilité de passer la journée sur Parrot.

Le parcours oscille entre 600 et 1300 mètres. La météo, même en août, peut être capricieuse et fraîche.

Tarif

280 euros + adhésion à l’association Tisseurs de Mots Si vous bénéficiez d’une prise en charge pour vos formations, prenez contact avec nous.

Ce tarif comprend :

  • l’hébergement en gîte d’étape (dortoirs)
  • la restauration (préparation des repas par le groupe)
  • le transport des bagages
  • l’intervention en atelier d’écriture Il ne comprend pas les extras personnels et la liaison vers Ardes sur Couze pour le premier jour de marche (possibilité de covoiturage).

Effectif

Groupe de 13 marcheurs maximum : 12 participants + 1 intervenant atelier d’écriture

Information et inscription

Association Tisseurs de Mots –tisseursdemots chez hotmail.fr – 06 65 91 27 02

info document -  PDF - 72.8 ko

Fiche d’inscription pour le stage Marche et Ecriture.

Documents à télécharger