Christiane Veschambre : Triptyque de la chambre secrète

Jeudi 23 janvier 2014 — Dernier ajout jeudi 16 janvier 2014

Triptyque en trois dimensions, œuvre d’art creusant le vide, qui ouvre sur le néant…

Le premier panneau relate les circonstances de l’attente, présente le boucher — celui qui s’enrichit d’un commerce illégal, cet « homme à la face sale » —, évoque l’acte pour lequel aucun terme n’est assez cru. Deuxième acte de cette tragédie muette : le réel s’ouvre explicitement à l’imaginaire, avec la description d’une image rêvée, fixe cette fois. Son titre « La femme encagée ». La troisième mise en images revisite l’une des scènes les plus représentées de l’histoire religieuse : l’annonciation.

d’après Anne Malaparte, note de lecture sur Poezibao

Retrouver quelques extraits de ce texte lus par Marie-José :

Documents à télécharger