"Il s’est jeté dans l’eau comme une bête en colère. Je ne voyais rien de lui mais je l’entendais, sa respiration, son souffle pour lutter contre le froid, et le battement violent de ses bras qui fendaient l’eau. Était-il nu ? Il s’était retourné, il m’avait dit, Vous ne venez pas ?
Personne ne se baignait jamais là. À part l’été, quelques habitués.
Son corps d’homme s’est mélé à la nuit. Pris par la mer.
Son corps de vivant.
Il a disparu. J’ai attendu qu’il revienne, les genoux dans les mains. Sous mes doigts, les galets.
J’ai regardé les étoiles.
Il a nagé encore. L’eau était froide ici, bien plus froide qu’ailleurs.
"

P163

Ecriture ciselée, érodée par la mer, léchée par les vagues. Balayée par la lueur du phare de la Hague. Personnages attachants et liés par le passé. Désir que ce passé ne s’évanouisse pas, revienne grâce à la puissance des flots…

Claudie Gallay est une écrivain française née en 1961 à Bourgoin-Jallieu. En parallèle de son activité d’écrivain, elle exerce à temps partiel le métier d’institutrice.

- L’Office des vivants, Éditions du Rouergue, 2001

- Mon amour, ma vie, Éditions du Rouergue, 2002. Réédition aux éditions Leméac en 2008

- Seule Venise, Éditions du Rouergue, 2004

- Dans l’or du temps, Éditions du Rouergue, 2006

- Les Déferlantes, Éditions du Rouergue, 2008,

- L’amour est une île, Éditions Actes Sud, 2010

- Les Années Cerises, Éditions Actes Sud, 2011