Je ne t’entend pas très bien il y a si longtemps d’où m’appelles tu ? D’où vient ce besoin si pressant de m’écouter soudain ? Les poules auraient-elles des dents ?

Ma voix t’a-t-elle manqué après bientôt un an ? Ce serait une belle journée et il n’y en a pas tant je sais me contenter de petites choses à présent

On enterre ce qui meurt on garde les bons moments j’ai eu quelquefois peur que tu m’oublies vraiment tu as sur mon humeur encore des effets gênant

Mais tu ne me dois rien j’ai eu un mal de chien à me faire à cette idée à l’accepter enfin est-ce qu’au moins tu m’en s’rais gré ? Chacun poursuit son chemin avec ce qu’on lui a donné mais toi tu ne me dois rien

Tu ne m’as pas dérangé je vis seul pour l’instant mais je ne suis pas pressé tu sais, je prend mon temps tout est si compliqué tout me parait si différent

On ne refait pas sa vie on continue seulement on dort moins bien la nuit on écoute patiemment de la maison les bruits du dehors l’effondrement

Je vais bien cela dit appelle moi plus souvent si tu en a envie si tu as un moment mais il n’y a rien d’écrit et rien ne t’y oblige vraiment