Bienheureuse et riche est votre vie, pleine et complète --- à ce que vous croyez. Jusqu’à ce que quelqu’un arrive et vous fasse comprendre ce que vous avez raté tout ce temps. Tel un miroir qui reflète plus ce qui manque que ce qui est là, il montre les vides de votre âme — les vides que vous avez refusé de voir. Cette personne peut être un amant, un ami ou un maître spirituel. Parfois il peut être un enfant sur lequel veiller. Ce qui compte, c’est de trouver l’âme qui va compléter la vôtre. Tous les prophètes ont donné le même conseil : trouvez celui qui sera votre miroir ! Pour moi ce miroir est Shams de Tabriz. Rûmi

"Bien souvent, les gens à l’esprit étroit disent que danser est sacrilège. Ils pensent que Dieu nous a donné la musique - pas seulement la musique que nous faisons avec notre voix et nos instruments, mais la musique qui sous-tend toute forme de vie - et qu’il nous a ensuite interdit de l’écouter. Ne voient-ils pas que toute la nature chante ? Tout dans cet univers bouge en rythme - les battements du cœur ou les ailes des oiseaux, le vent les nuits d’orage, le forgeron à son enclume ou ce qu’entend dans le ventre de sa mère un bébé à naître -, tout participe, passionnément, spontanément, à une mélodie magnifique. La danse des derviches tourneurs est un maillon dans cette chaîne perpétuelle. Telle la goutte d’eau qui porte en elle tout l’océan, notre danse reflète et voile à la fois les secrets du cosmos".

L’œil de la mer est une chose, l’écume en est une autre ; délaisse l’écume et regarde avec l’œil de la mer. Jour et nuit, provenant de la mer, se meuvent les flocons d’écume ; tu vois l’écume, non la mer. Que c’est étrange ! Nous nous heurtons les uns contre les autres comme des barques ; nos yeux sont aveuglés ; l’eau est pourtant claire. Ô toi qui t’es endormi dans le bateau du corps, tu as vu l’eau ; contemple l’Eau de l’eau. L’eau a une Eau qui la pousse, l’esprit un Esprit qui l’appelle. »

Vos témoignages

  • 3 janvier 2015 22:44

    en tout cas pour moi c’est le bon livre au bon moment…c’est cadeau !!! merci d’y avoir contribué !

  • 3 janvier 2015 18:03

    ce livre…quand j’ai lu ce matin le texte que tu as mis sur Tisseurs …j’aurais voulu aller l’acheter pour le lire tout de suite… mais un méchant lumbago m’en a empêchée… ! alors je suis allée sur internet pour en savoir plus, j’ai même trouvé une page FB (Soufi mon amour, Elif Shafac)

    • Elif Shafac : Soufi mon amour 3 janvier 2015 19:33, par veronik leray

      Bon maintenant je sais que tu l’as entre les mains. Moi, j’avais mal aux dents quand je l’ai lu…Faut-il souffrir pour lire ce livre ? ;) Le côté américain est un peu cucul, je trouve, mais la fin sauve l’histoire. Heureusement la plongée dans le soufisme se fait dans le tournis ;) bonne lecture. C’est bien pour démarrer l’année avec un peu de hauteur.

      • Elif Shafac : Soufi mon amour 3 janvier 2015 22:41

        oui d’accord avec toi pour le côté américain…mais pour le reste…que d’échos en moi !………page 121 : « Est, ouest, sud ou nord, il n’y a pas de différence. Peu importe votre destination, assurez-vous seulement de faire de chaque voyage un voyage intérieur. Si vous voyagez intérieurement, vous parcourrez le monde entier et au-delà. »

        « Ne te demande pas où la route va te conduire. Concentre-toi sur le premier pas. C’est le plus difficile à faire. »