Stage d’écriture, juillet 2018, dans les Cévennes

Nous irons. Par la marche. Parce que le paysage se saisit de tout le corps. Parce que les pieds posés sur le sol s’ancrent et vibrent de ce que la terre raconte.

On finit par se dire que toutes les choses essentielles ne peuvent être abordées qu’avec des détours, ou obliquement, presque à la dérobée. Elles-mêmes, d’une certaine façon, se dérobent toujours. Philippe Jaccottet

Pas à pas toucher le paysage

Nous irons. Par la marche. Parce que le paysage se saisit de tout le corps. Parce que les pieds posés sur le sol s’ancrent et vibrent de ce que la terre raconte. La marche sera quotidienne, parfois une heure, parfois un peu plus, au plus long quatre heures sur une journée. Nous marcherons ensemble ou seul selon les jours mais aussi selon l’humeur. La marche est pré-texte à écriture, elle la nourrit, elle permet d’accéder à des espaces insoupçonnés. Elle donne un rythme, une cadence qui guide celle des mots, de la voix dans le texte. Nous irons. Simplement pour aller et pour revenir.

Écrire

« Je regarde la terre. Parfois, pour une fleur épanouie dans une certaine lumière, pour un peu d’eau laissée par la pluie dans un champ, on dirait qu’elle s’ouvre et qu’elle nous dit : "Entre" Philippe Jaccottet Tout au long du séjour, nous serons accompagnés de Philippe Jaccottet (qu’il n’est absolument pas nécessaire de connaître pour participer au stage), de sa voix et de ses mots. Parce que le paysage habite son écriture, qu’il l’a écrit, ré-écrit et ré-réécrit. Nous écrirons parfois dans la marche, dans le paysage, le plus souvent au gîte ou sur la terrasse. Chaque demi-journée sera l’occasion d’une piste d’écriture, parfois de reprise ou de prolongement d’un texte précédent. Au fil du temps, les textes se rencontreront, feront des ricochets ou des échos. Ils trouveront leur place les uns contre les autres, les autres avec les uns. Chaque jour, chacun est invité à partager tout ou partie de ce qui s’est écrit dans la journée et donne à entendre ce qui se travaille d’un texte à l’autre.

Dates – du mardi 10 juillet à 14h au dimanche 15 juillet à 10h Deux jours d’itinérance : mercredi 11 et jeudi 12 juillet, environ 4h 30 de marche par jour.

Hébergement  : Gîte le Mazel à Mialet (30140).

Tarifs  : Hébergement et restauration 210 euros Intervention atelier d’écriture adhérents : 190 € // non adhérents : 200 €. Ce tarif comprend :

  • l’hébergement en gîte de groupe (chambre de 4 personnes maximum)
  • la restauration
  • l’intervention en atelier d’écriture Il ne comprend pas les extras personnels.

Effectif  : Groupe de 8 à 12 participants.

A Noter… Tisseurs de Mots organise d’autres stages d’écriture au fil de l’année… Vous pouvez retrouver toutes les informations les concernant en cliquant sur les liens :

Informations Association Tisseurs de Mots – tisseursdemots chez hotmail.fr – 06 65 91 27 02

info document -  PDF - 391.6 ko

Vous trouvez ci-contre la fiche d’inscription pour ce stage.

img 8836

Documents à télécharger