La neige s’est mise à fondre. Au cours de la nuit, la température a brusquement chuté, et le matin, les rues du village sont couvertes d’une épaisse couche de glace. Il enfile de vieilles chaussettes sur ses galoches et va faire des commissions. La rue qu’il lui faut emprunter est extrêmement pentue, et alors qu’il monte, un homme la descend.

Soudain, l’homme glisse, tombe, et la bouteille se brise qu’il tenait précautionneusement sous son bras. Il jure, se relève, tombe à nouveau, retire vivement sa casquette et la presse contre le sol, devant ses genoux, pour retenir ce qui coule le long de la pente. Tandis que l’odeur de l’eau-de-vie lui parvient, l’enfant voit l’homme se plaquer sur la glace et laper en toute hâte le précieux liquide.

p17