• Et pourquoi est-ce que j’écrirais à Dieu ?
  • Tu te sentirais moins seul.
  • Moins seul avec quelqu’un qui n’existe pas ?
  • Fais-le exister. (…)
  • Chaque fois que tu croiras en lui, il existera un peu plus. Si tu persistes, il existera complètement. Alors, il te fera du bien.
  • Qu’est-ce que je peux lui écrire ?
  • Livre-lui tes pensées. Des pensées que tu ne dis pas, ce sont des pensées qui pèsent, qui s’incrustent, qui t’alourdissent, qui t’immobilisent, qui prennent la place des idées neuves et qui te pourrissent. Tu vas devenir une décharge à vieilles pensées qui puent si tu ne parles pas.