La voix de Sid semble provenir d’outre-tombe.

  • C’est toujours à propos de ce qu’attendent les singes.
  • S’il te plaît, Sid. Je ne fais que cumuler les chocs depuis deux semaines. Tu n’as pas une bonne blague pour moi ? ça me botterait, je t’assure. Silence au bout du fil, entrecoupé de reniflements.
  • La question tourne en boucle dans ma tête du matin au soir, Zine. Je dors avec, je me lève avec.
  • Tu m’en as déjà parlé. Tu devrais sortir un peu de ta grotte. Je peux venir te chercher tout de suite, si tu veux. On ira sur le Maqam voir la baie.
  • J’ai la mer juste en face de moi. Et elle n’arrive pas à éteindre le feu dans mon crâne. J’ai besoin qu’on explique : qu’attendent les singes pour devenir des hommes ?
  • Ils le voudraient qu’ils ne le pourraient pas, Sid. C’est dans la nature des choses, voyons. On n’exige pas d’un dépotoir de sentir bon.