• Et puis cesse de chantonner (elle l’imite) : « bon-zou-our !… quand des gens arrivent. Il faut dire d’un air lugubre : » Mauvais jour, madame …« ou : » Je vous souhaite le grand soir, monsieur." et surtout, ne souris plus ! Tu veux faire fuir la clientèle ? … Qu’est-ce-que c’est que cette manie d’accueillir les gens en roulant des yeux ronds et en agitant les index dressés en l’air de chaque côté des oreilles ? Crois-tu que les clients viennent ici pour contempler ton sourire ? ça devient insupportable, ce truc-là. On va te mettre un appareil ou te faire opérer ! (…) - Et puis c’est quoi, ce dessin que tu as rapporté de la maternelle ?… D’une main , elle le tend devant elle et en fait la description, tapotant dessus l’index rageur de son autre main : - Un chemin qui mène à une maison avec une porte et des fenêtres ouvertes devant un ciel bleu où brille un grand soleil !… Et alors, il n’y a pas de nuages ni de pollution dans ton paysage ? Où sont-ils les oiseaux migrateurs qui nous fientent les virus asiatiques sur la tête et où sont-elles radiations, les explosions terroristes ? c’est totalement irréaliste.

Vos témoignages

  • Igor Chirat 12 mai 2013 15:07

    Et ben ! Il a pas l’air très joyeux ce bouquin, Anne Cécile !… Il sent le « pas le moral »… Ce sont peut-être les extraits que tu as sélectionnés ?