Avec l’association « Tisseurs de Mots », il s’agit de tisser les fils de la langue entre écriture et lecture, entre lecture et écriture… allers et retours incessants qui nourrissent l’une et l’autre.

Ainsi, avec la mise en voix et en musique de textes poétiques, c’est la lecture « les Colporteurs Poétiques », une balade parmi les écritures contemporaines, un spectacle d’une heure environ adaptée pour tous lieux culturels, les bibliothèques en particulier…

Que ce soit à partir de textes écrits en atelier d’écriture, autour d’une thématique ou de l’œuvre d’un auteur, nous animons des stages de lectures à haute voix qui se termine généralement par une courte présentation du travail réalisé. Influencés par notre pratique théâtrale, notre démarche s’intéresse plus particulièrement à la place de la voix dans l’espace et dans le texte.

Prochain stage de lecture à haute voix, les 30 novembre et 1er Décembre à Rauret (près Pradelles (43)).