Ce soir en descendant du Haut Livradois la forêt mélangeait des rouges –jaunes-pourpres-marrons sur fond d’épicéas vert sombre et l’air sentait la fumée (il n’y a pas de fumée sans feu) des feux de bois nouvellement allumés dans les maisons.

Ce soir le soleil a disparu une heure plus tôt et il faisait nuit quand j’ai déposé le camion pour reprendre ma voiture. J’ai trainé dans un dépôt vente et j’ai trouvé une lampe aux couleurs d’automne pour réchauffer le Maghreb.

Ce soir, Elsa, j’ai pensé qu’après avoir partagé notre gout de la lecture et de l’écriture cet été nous nous étions promis de nous écrire de vraies lettres, papier, stylo, enveloppes, timbre, attente et facteur.

Je me suis donc muni de tout le nécessaire et confortablement installé aux USA,….j’écris.

Je vois tes sourcils qui se froncent « qu’est ce qu’il raconte avec son Magreb et ses USA ? »

Cela vient de l’exclamation d’une ex-copine : « De toute façon je ne pourrais pas vivre dans un appart d’HLM en changeant de continent à chaque pièce » (en fait je crois surtout qu’elle m’en voulait vraiment de ne pas lui avoir proposé de vivre avec moi) .

Sa réflexion m’a semblé pertinente. Mon HLM, 4 immeubles de 4 étages , 3 appartements par étage est bien français, moi je suis au dernier étage avec une vue superbe sur les collines,. Ma petite cuisine blanche et bleue glacier souvent bien rangée (je cuisine pas beaucoup) c’est l’Antarctique. Ma pièce à vivre, table basse ronde, plein de coussins, tapis , musique et télé cachées derrière un tapis mural d’inspiration arabe c’est le Maghreb ; ma chambre blanche tapis coco, futon noir et blanc sur des anciennes estrades d’école laquées en noir égal Japon ; l’autre pièce, murs havanes avec de vieilles affiches, un grand bureau et un vieux fauteuil club en cuir récupérés dans une décharge et réparés, plus un canapé pour les copains de passage, les USA.

Et comme un rien m’amuse , je me réjouis de penser « faut que j’aspire le Maghreb » ou « vivement le Japon ».

Je suis passé voir Elliot il y a peu. Dans une forme mi figue-mi raisin le tonton chéri ! Quel métier usant !

Il m’a dit que tu avais débuté l’année scolaire moins révoltée et plus motivée que lors du trimestre précédent et que tu as pour but de devenir écrivain et/ou reporter photographe. C’est un beau projet et ça t’amusera peut être de savoir qu’au même âge je voulais aussi devenir reporter. J’ai d’ailleurs commencé des études de journalisme et si une grosse déception sentimentale au sein de la profession ne m’avais expédié sur les routes de l’aventure je serais sans doute un de ces grands reporters qui sillonnent le monde en quête d’informations inédites ou de reportages éblouissants ou alors… pigiste - matchs de hand et galettes des rois - au journal local.

Je ne cultive pas le regret et mes années de voyage/travail dans différents continents (tu vois on y revient) m’ont beaucoup plu malgré des périodes noires et m’ont beaucoup appris . Depuis quelques temps je me suis sédentarisé, j’ai un métier, pas glorieux, mais qui me plait, des amis. Pour mon plaisir j’écris quelques petites choses en me servant de mes carnets de voyage et je fais du sport (hand, yoga, aïkido).

Si l’occasion se présente, je reprendrais peut être une formation en journalisme, dans trois ou quatre ans on se retrouverait sur les bancs de la fac …….non , je plaisante, juste pour te taquiner. En fait je ne sais pas : fonder une famille ( une nouvelle arrivée au hand avec son fils de 5 ans m’attirent beaucoup) et m’implanter ici, repartir pour des voyages non programmés, fonder une famille et repartir en voyage,….la décision se fera en son temps …

Tu vois on peut être « vieux » et avoir encore des problèmes d’avenir.

Viens tu voir Elliot pour les vacances de noël ? S’il y a de la neige on pourrait se faire une journée de ski, luge et bataille de boules de neige et si il n’y en a pas une balade à pied ou vélo .

Je t’attends, bises .

Patrick

Ce soir les lycéennes du Nigéria ne sont toujours pas libérées ; le seront-elles à Noël ?

Je me demande si j’avais déjà reçu une vraie lettre. Des cartes postales, des publicités déguisées en courrier personnel, ça oui, mais une vraie lettre ?

La tête de Mémère ! elles n’en revenaient pas ! elles aimeraient bien savoir qui m’écrit, et j’ai fait bien attention de ne pas l’ouvrir devant elles et de laisser dépasser un bout d’enveloppe de ma poche de jean pendant trois jours.

Moins révoltée, c’est comme ça qu’il me voit « Tonton chéri » Il a raison et cela grâce au débat sur le mariage pour tous.

Toi aussi tu fronces les sourcils….. il ne t’a pas expliqué, trop habitué au secret professionnel.

En fait je suis née dix ans trop tôt. Il y a 16 ans, un couple de femmes amoureuses décide d’avoir un enfant. Facile ! lors d’une séparation professionnelle, les deux prennent un amant – jeune, beau et intelligent (c’est tout ce que je sais de mon père). Dès que l’une d’elle est enceinte, l’amant est plaqué et oublié pour toujours. Jusqu’à 6 ans, je ne savais pas vraiment qui de Manita et Mélina était ma mère biologique et je trouvais ma famille très bien. Mais après ….tu imagines les réflexions, à l’école , dans les activités, chez les copines . Je leur en ai voulu. Aussi quand j’ai découvert le mot Mémère (vers 10 ans) je me suis empressé de leur attribuer exclusivement, individuellement et collectivement. Elles détestent.

Depuis deux-trois ans les copains et copines trouvent ma situation familiale super et s’intéressent positivement à moi. Bref, je suis à la mode, c’est plus facile et j’ai relâché un peu la tension familiale.

Plus motivée , c’est vrai aussi . J’ai décidé d’entrer en école de journalisme et pour ça il faut un bac mention bien (au minimum) , alors je me suis mise à travailler ! et moi , je laisserai pas un mec m’empêcher de devenir ce que je veux, d’ailleurs j’ai plus le temps de kiffer quelqu’un d’être amoureuse (faut que je m’habitue à écrire correctement !!). Et puis je pense, moi aussi, aux lycéennes nigérianes. Boko Haram se vante de les avoir toutes converties à l’islam et marié avec ses guerriers. Quelle horreur ! Toute ma classe et tous mes profs ont signé une pétition pour que les instances internationales interviennent plus énergiquement . C’est surement peu efficace mais au moins on ne les oublie pas.

Pour noël , j’ai un super plan avec des copains pour partir quelques jours au Lioran. Pour obtenir l’autorisation de Mémère je vais leur dire que « tonton chéri » ne sera pas loin et que je passerai le voir avant ou après . Alors peut être qu’on pourra se retrouver.

Qu’est ce que tu lis en ce moment ? le prof de français nous a demandé de lire Germinal. Tu penses bien qu’on a tous regardé le film au lieu de lire, moi je l’ai lu avant et malgré des passages ch ennuyeux ça valait le coup.

Bon si tu peux envoies encore une lettre pour asticoter Mémère sinon à bientôt

Salut Elsa

A la lecture de cette lettre Patrick fronça effectivement les sourcils et pas seulement au passage indiqué par Elsa. Il resta un long moment pensif allongé sur les coussins du Maghreb , sortit deux fois son téléphone sans s’en servir, puis fit une longue séance de yoga au Japon.

Vos témoignages

  • Vero 3 décembre 2014 08:06

    Tonton Elliot est carrément d’accord pour les vacances de Noël. Il est aussi super fier d’Elsa, parce que dans mon histoire à moi, ça craint un peu pour ses fesses. Il aimerait beaucoup être en ce moment coté Mahgreb à boire un thé à la menthe en haut de ton HLM.